Questions à la Une : plus chauds que le climat

En plein dans l’actu, Questions à la une scrute les manifestations des jeunes pour le climat.

dbb20200-4ed6-11e9-8ea0-1d7a4c0af9fb_web_

Ils sont jeunes, pleins d’espoirs et font la une des journaux télévisés tous les jeudis soir. Depuis trois mois, des milliers d’enfants et d’adolescents se rassemblent tous les jeudis aux quatre coins du pays et demandent plus d’action gouvernementale pour protéger la planète du réchauffement climatique. Comme chaque mouvement citoyen, celui-ci a ses détracteurs: on dit les ados “manipulés par les autorités”, “aux mains des lobbys”, “non cohérents”, et on leur reproche de “profiter de ces manifestations pour sécher les cours”. Questions à la une se penche sur ces jeunes parmi lesquels plusieurs fortes personnalités se sont démarquées: Anuna De Wever, Kyra Gantois et Adélaïde Charlier, sans oublier la (désormais célèbre) Suédoise Greta Thunberg. “D’où vient leur mobilisation? Quelles sont leurs motivations? Ces jeunes sont-ils “téléguidés” par le politique? Qu’en pensent les scienti-fiques?” sont les questions auxquelles promet de répondre ce reportage de Stéphanie De Smedt.

Pour rester dans la vague verte, le magazine d’information propose en deuxième partie de soirée un focus sur le recyclage. Sujet indispensable de tout programme écologiste, il est aussi appliqué désormais aux capsules de café, aux chewing-gums et aux mégots. Mais dans ce reportage inédit, Françoise Walravens pose une question qui fâche: recycler serait-il une fausse bonne idée? En réalité, la plupart des matières plastiques ne sont pas recyclables à l’infini. Ainsi, à peine 2% des plastiques usagés sont recyclés en circuit fermé. Si la tendance actuelle se poursuit, 12 milliards de tonnes de plastiques joncheront les centres d’enfouissement à l’horizon 2050. Plutôt que de se rassurer avec le concept de recyclage, la question centrale à se poser ne serait-elle pas plutôt: comment produire moins de déchets plastiques?

Sur le même sujet
Plus d'actualité