Un meurtre légitime ?

Thierry Neuvic se retrouve coincé dans ce téléfilm qui questionne la légitime défense.

illegitime_f2

Dans la banlieue lilloise, Stéphane (Thierry Neuvic) tient un bureau de tabac avec son père Maurice (Guy Marchand), ancien militaire. Stéphane se sent étouffer entre ce paternel et son mariage avec Élise (Sophie Quinton), dans lequel il ne retrouve plus son compte. Le buraliste espère un renouveau avec Leila (Rachida Brakni), une mère célibataire qu’il fréquente depuis peu. Il espère bientôt tout plaquer pour refaire sa vie avec sa maîtresse. Mais un drame détruit ses jolies ambitions. Sofiane, le fils de Leila, braque le tabac de son père. Il malmène le vieil homme, qui attrape son arme et l’abat. L’adolescent de 15 ans décède. Maurice avait-il le droit de tirer sur son agresseur?

Stéphane est déchiré entre son père et Élise, persuadés de la légitimité de l’acte, et sa nouvelle compagne, folle de rage et de douleur. Au-delà du dilemme sentimental d’un homme, c’est évidemment un questionnement plus large sur la légitime défense qui se pose. Illégitime pose des questions qui dérangent, ce qui explique sans doute son succès au festival de Luchon; il a remporté quatre prix dont celui de la meilleure fiction unitaire. Pour répondre à ces questions, France 2 prolonge la soirée avec un débat. Julian Bugier reçoit des personnes confrontées à des situations de ce type, des avocats et des magistrats pour tenter de déterminer quand une défense est considérée comme “légitime”. Les invités apporteront des éclairages sur une question qui, à chaque cas sensible, relance la polémique. Peut-on blesser ou tuer pour se défendre ou défendre ses biens? Une femme battue qui tue son époux est-elle considérée en état de légitime défense? Et un homme qui tue un cambrioleur? La loi a des critères très stricts en la matière. Des conditions parfois incompréhensibles pour le grand public.

Sur le même sujet
Plus d'actualité