Retour gagnant pour Koh-Lanta

Koh-Lanta revient sur TF1 plus en forme que jamais pour une nouvelle saison aux Fidji.

koh_lanta_tf1

Dix mois. C’est la période pendant laquelle les accros de Koh-Lanta auront dû patienter avant que le jeu d’aventure ne revienne sur TF1. Alors que la chaîne française nous avait habitués, ces dernières années, à programmer deux salves par an, elle avait dû revoir ses plans en 2018: la production de l’émission a été contrainte d’annuler le tournage d’une saison, après les accusations d’agression sexuelle d’une candidate envers un concurrent. Bref, une longue absence qui a poussé le programme à peaufiner son come-back. Pour cette troisième fournée d’affilée tournée aux îles Fidji, les 21 aventuriers de cette « Guerre des chefs » vont avoir une surprise de taille. À peine débarqués, les voilà toutes et tous confrontés à la mythique épreuve des poteaux. Ce défi qui, en règle générale, n’est réservé qu’aux finalistes. Et c’est peu dire que cette annonce fera son effet sur les téléspectateurs, plongés d’emblée dans un joli suspense.

La répartition des participants en trois clans est aussi de retour dans ce round: aux traditionnelles équipes jaune et rouge viendra se greffer celle des bleus, qui avait fait mouche lors de Koh-Lanta Cambodge. Enfin, le rôle des chefs de ces trois tribus s’annonce crucial. Côté belge, nous voilà gâtés, car deux compétiteurs font partie de la distribution. À commencer par Maud, une commerciale en imagerie médicale de 50 ans, passionnée d’alpinisme, dont l’endurance pourrait en surprendre plus d’un. Puis Nicolas, un jeune papa de 35 ans, également commercial et amateur de football, séparé pour la première fois de sa famille à l’occasion de cette expérience. Seront-ils tous les deux dans la même équipe? Parviendront-ils à s’entendre sur une stratégie commune? Autant de questions qui trouveront un début de réponse dans ce premier épisode.

Sur le même sujet
Plus d'actualité