American Crime Story : anthologie réussie

La série controversée débarque sur Netflix. Après l’affaire O.J. Simpson, Ryan Murphy revient sur le meurtre de Gianni Versace dans la saison 2.

amercican_crime_doc

Ocean Drive, Miami, 15 juillet 1997. Pendant que son compagnon – Antonio d’Amico – se prépare à un match de tennis, Gianni Versace sort de son palace, le Versace Mansion – aujourd’hui devenu un hôtel select – pour aller s’acheter la presse quotidienne. De retour chez lui à 8h45, alors qu’il introduit la clef dans le portail, un bruit le fait se retourner et se trouver face à face avec un homme portant des lunettes et une casquette. Deux coups de feu sont tirés. Mortellement touché, Gianni Versace s’écroule, son sang inonde les marches du perron. Son meurtrier, Andrew Cunanan, ne sera jamais arrêté. Inscrit sur la liste des dix personnes les plus recherchées des États-Unis un mois plus tôt, soupçonné d’être l’assassin de quatre autres personnes, il se suicidera le 23 juillet, avec la même arme que celle qui a tué Versace.

Une histoire tragique qu’a choisi de mettre en images Ryan Murphy. Neuf épisodes intenses, portés par un casting de choix. Blonde pour l’occasion, Penelope Cruz est parfaite dans le rôle de Donatella Versace tandis qu’on découvre Ricky Martin (oui, l’interpréte de Un, Dos, Tres!) dans la peau d’Antonio et Edgar Ramirez dans celle du couturier italien. Le clou du spectacle se trouve dans la prestation de Darren Criss. Découvert dans Glee (une autre production signée Murphy), l’acteur incarne Andrew Cunanan. Un rôle pour lequel il a reçu le Golden Globe du meilleur acteur dans une mini-série il y a quelques semaines.

Une unanimité quant au casting donc mais pas au sujet de l’histoire proprement dite. Ryan Murphy a choisi d’explorer principalement les raisons qui ont poussé Cunanan à tuer et développe son scénario en se basant sur le livre écrit par la journaliste Maureen Orht. Une œuvre controversée qui relate le parcours meurtrier d’Andrew Cunanan et contredite par la famille Versace. Un clan qui a d’ailleurs déclaré que cette saison d’American Crime Storydevait uniquement être considérée comme une fiction”. Que certains éléments soient avérés ou imaginés, peu importe finalement. American Crime Story est un petit bijou d’anthologie.

Sur le même sujet
Plus d'actualité