Hep Taxi ! Embarque Thomas Meunier

Un footballeur dans Hep taxi!, c’est inattendu. Oui mais c’est Thomas Meunier, qui en a sous le pied. 

thomas_meunier_belgaimage-126275589-full

Vu la famille qu’on a formée avec eux il y a quelques mois, on aimerait voir chacun des Diables Rouges s’asseoir dans le taxi de Jérôme Colin. Un par un. Souvenir par souvenir, anecdote par anecdote. Mais en y réfléchissant bien, il y en a peu qui ont des parcours inattendus à raconter. À part Thomas Meunier, actuel employé du portefeuille le plus jalousé de la planète, alias le PSG. Lui, l’été dernier, en Russie, il devait avoir des émotions plein la tête en se rappelant où il chauffait ses crampons quinze ans plus tôt. Dans son village natal de Saint-Ode, quelque part entre Bastogne et Saint-Hubert, dans le championnat provincial luxembourgeois, applaudi par quelques dizaines de supporters chaque dimanche. Il devait forcément se souvenir qu’à l’âge de 20 ans, il défendait encore les couleurs de Virton, en division 3. Il devait penser au mois de janvier 2011 durant lequel il a signé un contrat avec le FC Bruges, avant de faire l’un des bonds les plus inattendus de l’histoire du football belge… vers la capitale parisienne.

« C’est précisément cette trajectoire improbable qui nous a intéressés« , explique Jérôme Colin pour justifier la présence du défenseur latéral dans le taxi ertébéen, dont les clients, d’habitude, sont plutôt tournés vers la culture que vers le gazon. « On voulait connaître le gars qui se cache derrière le footballeur, savoir ce qu’on ressent quand on fait du sport de haut niveau et découvrir ce que l’homme fait à côté, notamment en famille. Et puis surtout, finalement, on les connaît très mal, ces Diables Rouges. À la télévision, en dehors des matchs, on ne les voit jamais. » Pas faux. Et d’autant plus alléchant que, côté franc-parler, l’ami Meunier se défend (forcément) bien. Il est même passionné d’art, puisque vous voulez (déjà) tout savoir.

Sur le même sujet
Plus d'actualité