Reporters: Tsahal, au cœur d’une armée controversée

Reporters propose une immersion impressionnante au cœur de l’armée israélienne, réputée imprenable.

tsahal_belgaimage-4716667-full

Étant régulièrement citée parmi les plus puissantes du monde, l’armée israélienne entretient hors de ses frontières mystères et fascination. Encore davantage à l’heure des fake news, quand le net est pavé d’informations à la gloire de Tsahal (l’acronyme hébreu de Tsva Haganah LeIsrael, soit l’Armée de défense d’Israël) ou au contraire la dépeignant comme une branche froide du régime autoritaire du gouvernement. C’est pourquoi le document présenté par Reporters peut être considéré comme rare. “On n’est pas dupe, avoue d’emblée Michael Miraglia, aux commandes de l’émission depuis deux ans. On sait qu’il est extrêmement difficile pour des journalistes d’aller à la rencontre de l’armée israélienne et que c’est elle qui les a dirigés vers les profils choisis. Mais le document n’en perd pas son intérêt car il s’agit d’une immersion au cœur d’un monde qu’on ne connaît pas et non d’une analyse politique du conflit israélo-palestinien. ” Un conflit qu’il faut accepter de voir passer sous silence avant de se plonger dans un reportage axé sur l’humain. “On a l’habitude de voir Tsahal comme une armée arrogante. Ici, le film ne porte aucun jugement. Il veut simplement humaniser ces soldats, et on se rend compte que ce ne sont que des gamins. Leur engagement est frappant. D’ailleurs, le sentiment de puissance de Tsahal provient de cet engagement, plus que de sa force de frappe. Ces jeunes n’ont vécu que dans un contexte de guerre permanente. Ils sont fiers d’être membre de Tsahal, que ce soit les garçons ou les filles.” Nous rencontrerons en effet une jeune soldate faisant partie de l’une des trois divisions de l’armée. “Des filles maquillées, apprêtées, mais avec un casque sur la tête et un gilet sur le torse.

Sur le même sujet
Plus d'actualité