Super Bowl : la nuit américaine

Impressionnant de démesure, le Super Bowl débarque sur TF1 pour une nuit 100% testostérone. 

tom_brady_belgaimage-144345360

Monument de la culture sportive américaine, le Super Bowl a cette année trouvé sa place sur TF1. Impossible de passer à côté de l’effervescence qui entoure l’événement tant il fait fantasmer les Européens, de plus en plus nombreux à s’intéresser à cet autre football l’espace d’un match. Chaque année, le concert de la mi-temps, assuré cette fois par Maroon 5, est attendu et les chiffres qui se greffent au match sont largement commentés: 5 millions de dollars pour 30 secondes de pub, près d’un milliard et demi d’ailes de poulets ingurgitées sur la soirée, une centaine de millions de téléspectateurs, 27 millions de tweets… Depuis quelques années, la NFL (National Football League) doit également gérer la rébellion d’une partie des joueurs soutenant Colin Kaepernick qui, en 2016 et alors joueur des 49ers de San Francisco, avait mis le genou à terre durant l’hymne national en protestation aux violences policières à l’encontre des Afro-Américains. Aujourd’hui sans club, il avait fait réagir jusqu’au Président Trump.

Mais entre cette démesure typiquement américaine et les controverses politiques, il y a donc également un match qui se jouera dans la nuit de dimanche à lundi. S’y opposeront les habitués des New England Patriots, qui s’apprêtent là à disputer leur troisième Super Bowl consécutif, et les Rams de Los Angeles, invités quelque peu surprise après une remontada face aux Saints de la Nouvelle-Orléans assortie d’une décision arbitrale favorable et sujette à polémique. Il s’agira du remake de la finale de 2002, qui a vu les Patriots l’emporter avec un Tom Brady (photo) encore jeune dans ses rangs. Devenu depuis le meilleur quaterback de l’histoire, Brady jouera à 41 ans son neuvième Super Bowl et visera un sixième titre. Si la curiosité ou l’insomnie vous guettent, le Super Bowl est une bonne raison de rester éveillé mais aller rapidement checker les règles en amont serait une bonne idée, sous peine de ne pas comprendre grand-chose.

Sur le même sujet
Plus d'actualité