Livrés à domicile: Céline Minard, des bouquins qui requinquent

Céline Minard est-elle aussi brillante que ses romans? Réponse dans ce Livrés à domicile.

celine_minard_belga_belgaimage-95204134

Ce qu’on aime, entre autres, dans l’émission de Thierry Bellefroid, c’est son parti pris de ne pas s’imposer le star-system littéraire. Plutôt que d’inviter systématiquement des auteurs qu’on n’a pas besoin de découvrir, puisqu’ils sont dans tous les médias et sur toutes les têtes de gondoles, Livrés à domicile met le projecteur sur des romanciers formidables, en marge, qui donnent de l’air à nos bibliothèques. Comme Céline Minard. Ce soir, le lecteur, Jérémy, la retrouve au sempiternel Cook and Book pour évoquer son dernier livre, Bacchantes. Céline Minard a quelque chose de Quentin Tarantino. Elle s’amuse à revisiter un genre par bouquin. Après la science-fiction, le roman de chevalerie et la biographie, elle a rencontré le succès avec un western, Faillir être flingué, prix du Livre Inter en 2014.

Aujourd’hui, elle passe au braquage. Ses Bacchantes ne sont pas les Belles du film de de Funès, ni les femmes peu vêtues des villas pompéiennes. Ce sont trois gangstères (féminin de gangster…) folles dingues, Bizzie La Clown, La Brune et La Bombe. Ensemble, elles vont dérober les bouteilles hors de prix d’un milliardaire qui s’abrite d’un typhon dans un ancien bunker, à Hong Kong. Sur leurs traces, Jackie Thran, cheffe de la brigade d’intervention, démêle le thriller. On se réjouit de l’entendre parler de son choix de placer des femmes aux rôles-clés et aux figures de pouvoir, on espère qu’elle dévoilera sa prochaine source d’inspiration. On jubile de connaître la personne qui créée ces textes courts, incisifs et ciselés. Et, comme d’habitude, on sort le calepin pour noter les coups de cœur des chroniqueurs. Encore une fois, Thierry Bellefroid remplit avec Livrés à domicile sa mission paradoxale: nous donner envie de couper la télé pour lire un bon bouquin. 

Plus d'actualité