Walking on the Moon : la pop a marché sur la Lune

Pour célébrer les 50 ans de l’épopée lunaire, Arte propose un copieux voyage musical dans l’espace.

jean-michel_jarre_arte

 

Éternelle oreille du temps, la musique sert de navette spatiale à une excursion d’Arte qui, du 6 au 20 janvier, annonce pas moins de neuf soirées aux résonances lunatiques. Capitaine du vaisseau: Jean-Michel Jarre, dont la musique stratosphérique épate la galaxie depuis plusieurs décennies. Ce vendredi, le musicien propose d’abord La pop a marché sur la Lune, qui raconte comment les artistes ont vécu l’exploration spatiale, en emballant leurs sonorités de réflexions ou de refrains inspirés par le premier – et le seul – objet non-terrestre jamais foulé par l’être humain. Elton John et son Rocket Man, The Police avec Walking on the Moon, David Bowie et l’intemporel Space Oddity, ou encore Neil Young avec son album Harvest Moon… Ce ne sont pas les étoiles qui manquent pour illustrer ce sujet plein d’ombres et de lumières, qui enchaîne les images d’archives mises en musique avec toute l’euphorie, la poésie et la mélancolie que suscitait la conquête de la Lune.

C’est ensuite Pink Floyd qui est convoqué, et plus spécialement sa tournée P.U.L.S.E. qui, en 1994, était déclinée en deux versions: une “normale” et une qui offrait au public l’intégralité du triomphal “Dark Side of the Moon”. C’est évidemment cette dernière qui est diffusée par Arte, soit 47 minutes d’effets visuels psychédéliques et cosmiques, où le groupe britannique – sans Roger Waters – domine sa leçon d’astronomie. Place ensuite à… Jean-Michel Jarre et à un Voyage à travers le son inauguré en 2015, lorsque le bidouilleur s’est mis en tête de faire le tour du monde pour enregistrer un disque avec quelques grands noms de l’électro, dont Moby et Air. Une aventure où s’entrechoquent les univers d’un compositeur qui ne manque pas d’air, et encore moins d’oxygène. Envie d’un dessert? Vous prendrez bien un ticket pour un voyage inédit de Space Tracks, mais on vous prévient: à cette heure-là, même la Lune sera couchée depuis longtemps…

Plus d'actualité