Femme trompée…

Claire Keim joue les femmes au bord de la crise de nerfs dans Infidèle, adaptation d'un succès britannique.

infidele_tf1

Hyperactive, touche à tout, Claire Keim est à l’affiche d’Infidèle, une mini-série très attendue: “C’est une histoire vieille comme le monde. Mon personnage, Emma, semble avoir une vie parfaite. Son métier de médecin la passionne, et son fils et son époux la rendent heureuse. Mais un jour, elle trouve un long cheveu blond sur l’écharpe de son mari. Ce qui aurait pu être anecdotique va prendre une place énorme. Emma commence à douter de son mari. Elle passe par toutes les émotions de la trahison, du déni au désir de vengeance. Ce qui est intéressant, c’est qu’on n’a que le point de vue d’Emma. Elle nous entraîne dans ses certitudes mais on peut se demander si elle n’est pas parano”, raconte l’actrice. “En jouant Emma, j’ai enfin compris les acteurs qui disent qu’il ne faut pas juger leur personnage. Je ne la comprends pas du tout. De femme stable et fiable, elle va perdre pied et devenir un vrai danger.”
Infidèle est l’adaptation de la série britannique Doctor Foster, succès public et critique Outre-Manche. “Je l’ai regardée quand on m’a proposé Infidèle et j’ai adoré. C’est brillant. Cela dit, je préfère ne pas la comparer à la première série. Pour moi, ce sont deux histoires très différentes. En partant du même pitch, on ne raconte pas la même chose. Parce que le contexte est différent, entre l’Angleterre et la France. Et puis, parce que le casting est différent, parce qu’on s’est attardé sur certaines choses et pas d’autres…
L’expérience fut intense pour Claire Keim: “Je vous avoue que là, j’ai envie de prendre un peu de recul. J’ai énormément travaillé, au théâtre, au cinéma, en télé, ces dernières années. J’ai besoin de me remplir d’expériences, de rencontres avant d’entamer un nouveau projet. Et puis, je suis très fière d’Infidèle. J’ai vraiment envie de l’accompagner par la main, un peu comme un enfant” (rires).

Sur le même sujet
Plus d'actualité