Le lac des cygnes

Il suffira d’un cygne

lac_cyhbes_arte

Composé par Tchaïkovski en 1875 à la demande du directeur du Bolchoï de Moscou, Le Lac des Cygnes fascine les spectateurs depuis près d’un siècle et demi. Ses forces: une histoire à la fois sombre et romantique, où un prince s’éprend d’un cygne noir au lieu de filer dans les bras d’une princesse qui n’a d’yeux que pour lui. Une malédiction somptueuse et, on le sait moins, autobiographique, puisqu’entre les lignes, s’y lit l’homosexualité non-avouable du compositeur russe. Parmi les mille versions existantes – dont une qui revient en Belgique dès avril -, Arte a choisi celle du chorégraphe suisse Martin Schläpfersa pour sa vibrante féerie enfantine. Le même jour, sur TV5, il y a aussi Casse-Noisette, du même Tchaïkovski. Alors on danse…

Plus d'actualité