Joséphine Baker, la reine des années folles

Retour aux sources rappelle le parcours extra-ordinaire de l'artiste américaine.

josephine_baker_belgaimage-58584999-full

Danseuse, chanteuse, résistante, militante. Joséphine Baker a vécu mille vies en une. Son histoire s’apparente à un conte de fées, dans lequel elle chasse ses propres dragons, avec son art pour arme et ses convictions pour bataillon. Née en 1906 au Missouri, métissée afro-américaine et amérindienne, elle grandit dans la pauvreté et la ségrégation. En 1925, elle embarque pour Paris et devient la danseuse vedette de la Revue nègre au Théâtre des Champs-Élysées vêtue d’un pagne de fausses bananes. Elle utilisera sa notoriété dans la lutte contre le racisme et pour l’émancipation des Noirs. Ce documentaire rend hommage à l’artiste et femme engagée dont l’art et les combats ont fait la première icône noire.

 

Plus d'actualité