Les enfants du secret : meurtres à Bordeaux

Dans ce téléfilm policier bien fichu, Lucie Lucas, l’héroïne de Clem, opère un virage malin…

enfants_secret_rtbf

Lors d’une visite guidée à la cathédrale Saint-Michel, à Bordeaux, une jeune archéologue, Sabine Derrac (Lucie Lucas), découvre le squelette d’une femme, habillée d’une robe pourpre. Sur le corps, un bijou que Sabine reconnaît immédiatement: il appartient à sa mère, morte trente-cinq ans plus tôt dans un accident de voiture. Ni les flics ni les magistrats ne s’inquiètent vraiment de cette scène macabre, qui semble élaborée par des étudiants farceurs pour faire peur aux visiteurs. Seul le capitaine Pierre Danrémont (Pierre-Yves Bon), qui mène l’enquête pour la police judiciaire, prend l’affaire – et le désarroi de Sabine – au sérieux. Ce qui ne plaît que médiocrement à sa fiancée Virginie (Cyrielle Debreuil), l’assistante du procureur. Mais rapidement, un nouveau cadavre, récent celui-là, et enveloppé de bandelettes comme une momie, donne raison à Danrémont. Il ne s’agit vraiment pas d’une blague…

Autour du duo d’enquêteurs improvisés, qui se révèle très convaincant, des valeurs sûres de la fiction télé : l’implacable Jérôme Anger, Marianne Basler, Yvon Back et Didier Flamand. Les scénaristes aussi sont rodés à l’exercice. Toujours ensemble, Céline et Martin Guyot ont travaillé notamment sur l’excellente collection La loi de…, mais aussi sur Mongeville, Crimes parfaits, La smala s’en mêle ou le récent Un bébé pour Noël. Et si elle ne risque pas de révolutionner le polar télé, l’histoire tient la route et offre des rebondissements jusqu’aux dernières minutes. De quoi offrir à Lucie Lucas une belle occasion de montrer qu’elle peut jouer autre chose qu’une jeune maman attachante, dans une série familiale qui jongle avec les situations invraisemblables. Si comme les rumeurs le disent, la saison 9 de Clem, attendue au printemps, devait être la dernière, la comédienne a un boulevard devant elle…

Sur le même sujet
Plus d'actualité