Soirée Prix Nobel de la Paix 2018

Le 5 octobre, le prix Nobel de la paix était partagé entre Denis Mukwege et Nadia Murad.

Prix Nobel de la Paix 2018

Ils sont unis par la même mission : lutter contre les violences sexuelles utilisées comme armes de guerre. L’un est médecin, l’autre une ancienne esclave de Daech. Après avoir été tous deux récompensés à deux années d’intervalle par le prix Sakharov, Denis Mukwege et Nadia Murad ont reçu le prix Nobel de la paix en octobre dernier. Pour découvrir leurs parcours incroyables, Arte diffuse deux documentaires dédiés à ces fortes personnalités. L’homme qui répare les femmes de Thierry Michel et Colette Braeckman s’immisce dans l’hôpital de Panzi, là où ce médecin congolais de 63 ans opère les femmes victimes de violences sexuelles. Elles souffrent de blessures effroyables « auxquelles aucun chirurgien ne s’habitue ». Récompensé par le Magritte du meilleur long-métrage documentaire (et par d’autres prix internationaux), L’homme qui répare les femmes offre un portrait intense et touchant du docteur Mukwege ponctué de témoignages bouleversants.

Le combat de Nadia Murad rend ensuite hommage à cette jeune Irakienne de 25 ans, issue de la communauté des yésidis, cible des djihadistes. En août 2014, des combattants de l’État islamique pillent son village, assassinent les hommes et font des femmes des esclaves sexuelles. Elle arrive miraculeusement un jour à s’échapper. Meurtrie par les atrocités vécues et par la perte de ses proches (18 membres de sa famille sont morts ou emprisonnés), Nadia Murad milite pour faire reconnaître comme génocide les atrocités commises sur sa communauté. La documentariste Alexandria Bombach l’a suivie des camps de réfugiés aux tribunes de l’ONU. Elle livre ici un documentaire poignant sur le combat de cette femme, la deuxième plus jeune nobélisée de l’histoire. Une soirée touchante et inspirante sur deux personnages forts qui n’ont jamais baissé les bras.

Sur le même sujet
Plus d'actualité