Les enquêtes d’Ushuaïa: Kenya, les racines du mythe

Une lourde peine

kenya_belga

En mai dernier, le ministre kenyan du Tourisme et de la protection des espèces, Najib Balala, a annoncé que désormais, tout acte de braconnage sur une espèce protégée sera passible de la peine de mort. Après cette prise de position politique, la présentatrice Christine Oberdorff et Elena Erhel, une jeune photographe, sont parties au pied du Kilimandjaro. Grâce à un étudiant Masai, elles ont la chance d’être intégrées à une communauté d’éleveurs implantée près d’une réserve naturelle. On se rend vite compte que c’est un jeu d’équilibristes entre la sensibilisation à la biodiversité, le rapport ambigu à la faune sauvage, les ressources du tourisme animalier et l’adaptation forcée des autochtones au changement.

Plus d'actualité