Une publicité émouvante et nécessaire interdite à la télé en Angleterre

Engagée, cette campagne pour une chaîne de supermarchés anglais qui dénonce les effets de l'huile de palme, a été jugée trop «politique» pour être diffusée à la télévision.

fullsizeoutput_274f-e1534369764763

Tous les ans à cette époque, les marques redoublent d’inventivité pour sortir des spots émouvants et créatifs, qui accompagneront les téléspectateurs jusqu’à la Noël. Ce ne sera pas le cas de la dernière campagne d’Iceland, une chaîne de supermarchés basée en Angleterre. Pourtant, la publicité que diffuse la firme défend une position importante : elle souligne la destruction de la forêt tropicale pour la production d’huile de palme.

Ce court métrage d’animation nommée d’après Rang-tan, l’orang-outan présenté dans l’histoire, montre ce qu’un enfant pourrait ressentir face aux effets de la déforestation dont souffrent les orangs-outans aux mains de la production d’huile de palme. L’animation Rang-tan a en effet été créée à l’origine par Greenpeace et publiée plus tôt cette année en août, parallèlement à une pétition visant à mettre au défi les grandes entreprises mondiales telles que Nestlé et Unilever de cesser d’utiliser de l’huile de palme dans leurs produits.

«Plus tôt cette année, Iceland s’était engagée à éliminer l’huile de palme de tous ses produits alimentaires étiquetés d’ici à fin 2018, en réponse à la déforestation continue en Asie du Sud-Est», a déclaré la marque dans un communiqué de presse. Une décision remarquable, quand on sait que la production d’huile de palme a dévasté les forêts tropicales en Asie du Sud-Est.

De plus, l’expansion des plantations d’huile de palme est le principal facteur de déforestation et de nombreuses espèces sont menacées d’extinction, y compris l’orang-outan, qui est déjà gravement menacé. La population d’orangs-outans a plus que diminué de moitié au cours des 15 dernières années et est maintenant en danger critique d’extinction, puisqu’il ne reste plus que 70 000 à 100 000 individus. Il est temps d’agir.

Sur le même sujet
Plus d'actualité