Nausicaá, le gigantisme marin

Ce jeudi, Tout s'explique visite le plus grand aquarium d'Europe, fraîchement rénové.

explique_nausicaa_belga

Des requins-marteaux, des raies manta, des lions de mer, des manchots et 1600 autres espèces marines vous accueillent ce jeudi. Thomas Van Hamme nous emmène en effet à Nausicaá, le Centre national de la Mer situé le long de la plage de Boulogne sur Mer, dans le Pas-de-Calais. Le centre se définit comme “le plus grand site européen dédié à la découverte et à la sensibilisation pour la protection de l’univers marin”. Fermé durant deux ans, il est de nouveau accessible depuis le mois de mai. Nausicaá espère attirer un million de visiteurs par an. Pour atteindre son objectif, la direction compte évidemment sur ses 58.000 animaux. Et, grâce à d’importants travaux d’extension, l’aquarium ne manque pas de place: en plus d’une septantaine de bassins, une fosse de 10.000 m³ – l’équivalent de 4 piscines olympiques -, a été creusée pour loger tous ses pensionnaires. Avec une telle surface, on pourrait presque croire qu’effectivement “la mer est sur terre”, comme le promet un de leurs slogans.

Parmi les sujets de fierté de Nausicaá, il y a l’immense baie vitrée qui longe le vaste espace “Voyage en Haute Mer”. Les dimensions sont impressionnantes: 5 mètres de haut, 20 mètres de large et 38 centimètres d’épaisseur… Imaginez voir passer cette vitre de 54 tonnes dans la rue! Il lui aura fallu presque un mois pour arriver d’Italie. Le magazine expliquera les prouesses techniques qui ont permis de l’acheminer à Boulogne. Le centre dispose d’une équipe de 25 plongeurs/soigneurs, qui s’assurent du bien-être des animaux (des daurades, mérous, hippocampes, méduses et oursins aux morses, manchots, caïmans et coraux), mais s’occupent aussi de vérifier les turbines et le système de filtration. Et qui sait, peut-être verra-t-on Nathan Soret en homme-grenouille…

Sur le même sujet
Plus d'actualité