Le monde en face : Mon pays fabrique des armes

La France est le troisième exportateur mondial d’armement. Pourtant, le débat sur les armes y reste tabou.

Le Monde en face France 5

Nombreuses sont les industries qui fabriquent des armes dans l’Hexagone. La société MBDA, par exemple, est le plus gros vendeur de missiles en Europe. Avec Dassault, Nexter et bien d’autres, le pays compte une dizaine de grands groupes. Cette industrie aussi florissante que le luxe et la gastronomie reste bien plus cachottière. La journaliste et documentariste Anne Poiret (Prix Albert Londres 2007) est partie à la rencontre de ces industriels pour comprendre comment la France peut promouvoir les valeurs de liberté, fraternité, égalité, tout en vendant des armes à des pays en guerre parfois dirigés par des dictateurs.

Durant son mandat, le président François Hollande a multiplié par quatre le montant des commandes pour l’étranger grâce à son ministre de la Défense de l’époque, Jean-Yves Le Drian. Mais aujourd’hui, aucun membre du gouvernement Hollande ne veut aborder le sujet. Ce silence autour des exportations d’armes françaises cache un profond malaise. Car la France vend ses armes à l’Égypte du général Sissi et à l’Arabie Saoudite qui mène une guerre très meurtrière au Yémen. Plusieurs ONG tentent de faire respecter le Traité sur le Commerce des Armes, pourtant ratifié par la France, et qui interdit de vendre des armes à des pays susceptibles de s’en servir pour commettre des atteintes aux droits humains. Mais l’armement est un pourvoyeur important d’emplois dans le pays. Le contrer s’avère donc très compliqué. Une situation que nous connaissons aussi en Belgique où la FN Herstal emploie environ 1500 personnes. Mon pays fabrique des armes tente de briser l’omerta autour de ce business juteux. Après sa diffusion, Marina Carrère d’Encausse animera un débat sur le sujet. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité