Le monde de Jamy: Les colères du ciel

Jamy Gourmaud et Églantine Éméyé s'intéressent cette fois aux débordements climatiques.

Orage © Lucien Kolly / Unsplash

Ce ne sont pas les Belges qui diront le contraire: le ciel peut se révéler très violent, avec des orages tonitruants, des trombes d’eau ou des bombardements soudains de grêle… En France, on dénombre 250 orages et un million d’impacts de foudre chaque année. Mais ce n’est pas parce que ces phénomènes nous sont familiers qu’on comprend leur origine. Le monde de Jamy se donne pour mission cet automne d’éclairer les spectateurs sur le climat et ses caprices. Jamy Gourmaud, toujours assisté d’Églantine Éméyé (qui remplace Myriam Bounafaa depuis février dernier), se penche donc, à sa manière à la fois didactique et divertissante, sur “les colères du ciel”.

Jamy va se rendre dans les plaines du centre des USA, lieu de tous les déchaînements météorologiques possibles: ouragans, monstrueux orages, vents violents. L’animateur ira à la rencontre de chasseurs de tornades, ces aventuriers – parfois professionnels, souvent amateurs – qui poursuivent les tempêtes par intérêt scientifique mais aussi par goût du risque. Cette activité, très dangereuse, avait été mise à l’honneur dans la téléréalité Storm Chasers. Ses adeptes permettront à Jamy de mieux cerner les causes des cataclysmes qui frappent régulièrement le centre des USA, particulièrement dans la fameuse “Tornado Alley”. De son côté, Églantine Éméyé restera en France et recueillera les conseils d’experts pour se protéger de la foudre, faire face aux inondations ou même aux tornades, rares mais possible dans nos régions. Cet épisode du Monde de Jamy satisfera une fois de plus les nombreux scientifiques en herbe. Devenue “événementielle” (donc programmée de temps en temps, quand un sujet est prêt), l’émission génère toujours de belles audiences – surtout quand elle aborde des sujets animaliers. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité