Mission Patrimoine – La carte aux trésors: Les châteaux de la Loire

Troisième mission pour Cyril Féraud qui inscrit les châteaux de la Loire dans sa Carte aux trésors.

carte_f3

Facile… Parmi les nombreuses régions françaises qui pullulent de sites historiques et de trésors architecturaux, la Loire et ses châteaux, purs joyaux de la Renaissance, font figure d’incontournables. D’autant qu’ils offrent des vues aériennes époustouflantes. Sans surprise, Cyril Féraud va donc entraîner ses candidats, Marjorie et Thierry, à Chambord, Amboise et Chenonceau, notamment. En conséquence, on va forcément beaucoup parler de François Ier qui a commandé le premier (une merveille de majesté où il n’a fait que passer), a vécu dans le deuxième (où il a accueilli notamment Leonard de Vinci, qui s’est installé tout à côté) et a laissé le troisième quasiment à l’abandon jusqu’à ce que son fils, devenu le roi Henri II, en fasse cadeau à sa maîtresse, Diane de Poitiers (influenceuse mode et déco de l’époque, elle a fait de son château à cheval sur le Cher une véritable splendeur).

Parcourir les fleurons du patrimoine, c’est évidemment la mission première de cette émission très pédagogique où les concurrents pulvérisent leur empreinte carbone en utilisant un hélicoptère pour résoudre les énigmes absconses, trouver la mythique rose des vents et remporter 5000 euros. Logique, pour France 3, qui accentue encore cette saison son positionnement régional. De son côté, Cyril Féraud, autant apprécié des grands-mères que des petites filles, remplit son rôle de guide/G.O. avec un entrain qui convient bien à l’émission. Dommage que la diffusion de cette Carte aux trésors du 21e siècle soit aussi erratique. Les deux premiers numéros, consacrés à l’Ariège, le 25 avril, et à Montpellier, le 2 mai, ont touché environ 2,5 millions de Français et 117.000 Belges. Sans ébranler les ténors de l’audience, l’émission pourrait renouer avec un public familial et fidèle, accroché à ses rendez-vous.

Sur le même sujet
Plus d'actualité