Le sexe et ses problèmes

Médecine et chirurgie peuvent régler les problèmes intimes du quotidien. La preuve par trois. 

aventures_f2

Le racolage n’est que dans le titre. Si cette Aventure de médecine s’en va explorer le monde de la sexualité, c’est sous un angle purement médical. La légèreté avec laquelle le sexe est habituellement traité en prime time laisse place à des sujets graves et frôlant le tabou. Il y a bien cette analyse du rapport intime d’un couple dans l’étroitesse du tube d’une IRM, dont les conclusions intrigueront même les moins curieux. Mais pour le reste, Michel Cymes déterre le passé pour mettre en valeur les figures de la libération de la parole sexuelle, les pionniers (surtout des pionnières) qui ont fait de la sexualité une spécialité médicale. Surtout, il piste le présent pour appréhender les troubles et maladies qui pourrissent le quotidien de milliers de Français.

Vanessa souffre d’endométriose, comme 180 millions de femmes à travers le monde. Cette maladie ultra-douloureuse a vu jaillir un intérêt soudain lorsque certaines célébrités, telles que Lena Dunham, Susan Sarandon ou Whoopi Goldberg, ont décidé de mettre en lumière l’inconfort, les douleurs ou les problèmes de fertilité qui en découlent. Mais pour Vanessa, que nous croisons ce soir, l’endométriose n’est pas une fatalité. Le combat de Léanie est différent. Il allie physique et psychologique. Son projet est “simplement” de faire de son corps ce qui ressort de son âme. Nous suivrons donc Léanie dans sa quête pour devenir une femme. Un moyen de rendre compte de sa souffrance, mais également de ce que la chirurgie peut apporter aujourd’hui. Enfin, Michel Cymes nous présentera Jean et Marie-Christine. Ils s’aiment et se désirent. Mais leur couple est mis en péril par les troubles érectiles de Jean. Pour lui aussi il s’agit d’un combat, pour sauver un amour de quatre décennies. Et lui aussi prie pour que la chirurgie fasse de réels miracles.

Sur le même sujet
Plus d'actualité