Jacques a dit sur le Divan

Marc-Olivier Fogiel a toujours aimé les gens de culture(s). Il le prouve encore ce soir en recevant Jacques Weber sur son Divan.

divan_weber_belga

Son actualité, c’est Tartuffe, la pièce de Molière qu’il joue avec Pierre Arditi au Théâtre de la Porte Saint-Martin, à Paris. Pour la première fois, Jacques Weber travaille avec cet autre monstre sacré de la comédie française pour qui il a beaucoup d’estime. Il met aussi en scène La Musica deuxième de Marguerite Duras dans ce même lieu de culture. Mais c’est plutôt le passé de l’acteur qui intéresse Marc-Olivier Fogiel. Le petit Jaques était un véritable cancre à l’école. Cette étiquette d’”imbécile” est une frustration qui le poursuivra en tant qu’adulte. L’alcool l’aidera un temps à panser ses plaies. Cela va faire quatre ans qu’il a arrêté de boire. À presque 70 ans, il ne cesse de répéter que seule la sensation de progrès l’anime. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité