Du neuf sur Michael Jackson

Non, tout n’a pas été dit sur le king of pop. Stupéfiant nous montre un Michael Jackson différent.

stupefiant_f2

Une édition spéciale consacrée au chanteur de Thriller, qui aurait eu 60 ans cette année, n’aurait pas grand intérêt s’il s’agissait d’aligner les sujets sur la déchéance, les médocs, les records de ventes, la paternité, Peter Pan, les procès ou la famille toxique. Léa Salamé ne joue pas dans la cour des journalistes rabâcheurs d’infos toutes faites. Dès lors, on tient enfin une occasion de découvrir l’artiste sous un jour nouveau. Celui du style, d’abord, puisque, bonne idée, Olivier Rousteing, directeur artistique de Balmain évoquera son style. Bambi, ce sont des codes forts, immédiatement reconnaissables, des habits, des armures, qui révèlent beaucoup de celui qui les porte. Fan depuis toujours, le créateur lui a consacré toute sa collection automne- hiver 2018-2019. Sur son podium, ont défilé des perfectos rouges, des chaussettes blanches, des mocassins, des gants pailletés, tout le vestiaire iconique et rock, étonnamment actuel. À ses côtés, l’académicien Marc Lambron. L’habit vert sort en effet ce 24 octobre Vie et mort de Michael Jackson.

En parallèle, trois reportages orientent les débats. La voix, d’abord, qui revient sur le scandale de cet été, la découverte que trois chansons de l’album hommage Michael de 2010 ont été interprétées par un autre. Ils sont légion, les sosies, mais les spécialistes montreront combien son timbre est en réalité inimitable. On enchaînera sur une réflexion sur son rapport au corps, ce corps sculpté, modifié, chorégraphié, objet pour lui et sujet pour de nombreux plasticiens contemporains. Enfin, le dernier film, L’esprit de Michael Jackson, révèle son amour des chefs-d’œuvre de la Renaissance. Une heure vingt pour dépasser les polémiques. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité