RTL réchauffe ses grilles le midi

La chaîne a toujours reconnu ne pas investir énormément dans l'avant 13 heures. Désormais ce sera le moment du rendez-vous avec Mélanie Maudran et Un si grand soleil.

melaniemaudran-unsigrandsole

Le titre Un si grand soleil n’est pas encore entré dans toutes les têtes… Il s’agit de la saga quotidienne qu’a lancée France 2 à la rentrée 2018. Une histoire de familles, de secrets, d’amours volontiers adultères (sinon plus besoin de secret), de bagarres adolescentes, de drames intimes qui touchent à des sujets de société brûlants, avec un joli fait divers de temps en temps pour secouer tout ça. C’est la petite dernière dans la famille de ces séries françaises qui drainent un public énorme et se multiplient donc comme des candidats de télé-réalité. Et il faut reconnaître qu’elle est franchement meilleure que Plus belle la vie et Demain nous appartient qu’a déjà adoptées la RTBF. La saga de France 3 et ses décors en carton-pâte ont vieilli face à la lumière (et au budget?) qui baigne ses deux petites sœurs. Si on manque de recul pour juger du scénario sur le long terme, l’écriture d’Un si grand soleil est quand même plus aboutie que ses rivales. Et – bonheur – on n’y retrouve pas d’acteurs qui ont appris leur métier devant Hélène et les garçons ou Le jour où tout a basculé.

Mais bizarrement, ce n’est pas la qualité des comédiens qui fait le succès d’une série. Ni même le cadre idyllique du grand Sud (Marseille pour PBLV, Sète pour DNA, Montpellier pour USGS). Tout est dans le rythme, les personnages auxquels on s’attache, les mystères qui planent d’un épisode à l’autre et les coups de théâtre qui se produisent toujours juste avant le générique. Pour connaître la suite, il faudra revenir demain. C’est comme ça qu’on se retrouve piégé à regarder en cachette une histoire sans nom, ni queue ni tête. Pour savoir si vraiment Jessica va avouer à Romain que l’enfant caché de Jim n’est pas celui d’Elise mais de sa fille Juliette et que donc l’argent légué par le vieux Célestin a été détourné par Jérôme, le frère d’Olympe, qui a investi dans l’oliveraie ce qui aurait dû revenir à l’association des amis des orphelins de la Région Occitanie dont la responsable Marie-Camille avait besoin pour sauver le bébé du collègue de Farid d’une maladie presque incurable détectée une semaine auparavant par le sexy docteur Sylvère, celui qui couche avec Joaquim, l’agent immobilier, alors que sa femme attend fiévreusement l’agrément pour l’adoption de la fillette cardiaque dont la mère, une migrante malienne, s’est fait renverser à Fréjus par un inconnu en casquette qui ressemble beaucoup sur le portrait-robot au fils de…

Bref. RTL-TVI va diffuser Un si grand soleil du lundi au vendredi à 12h20, à partir du mardi 16 octobre, avec un jour d’avance sur France 2.

Et pour ceux qui n’auraient pas suivi le début, les 37 premiers épisodes sont disponibles sur RTL Play.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité