Philippe Geluck sera aux côtés de Maureen Louys, Jean-Louis Lahaye et Elodie de Sélys pour Cap 48.

Philippe Geluck sera aux côtés de Maureen Louys, Jean-Louis Lahaye et Elodie de Sélys pour Cap 48.

cap48_geluck_belga

“Ensemble, nous allons faire péter la cagnotte.” Voilà le souhait de Philippe Geluck, parrain de la 61e édition de Cap 48. Le papa du Chat avait déjà joué ce rôle il y a 20 ans. Il succède à Jean-Luc Reichmann et espère évidemment que la grande soirée de clôture, qui marque la fin de la campagne de dons, sera l’occasion de célébrer un gros montant. Objectif ? Faire plus (ou en tout cas aussi bien) que l’année dernière, soit 10 111 711 euros (bilan provisoire). Pour ce faire, le dessinateur belge met toutes les chances de son côté. Pendant l’émission de gala, diffusée sur la Une et la Trois, il sera entouré de beau monde, à commencer par Maureen Louys, Jean-Louis Lahaye et Elodie de Sélys, qui joueront les maîtres de cérémonie. Slimane, Louane, Alice on the roof, GrandGeorge et Claudio Capéo offriront de beaux moments musicaux. Cela sera également le cas du jeune Lou Boland, artiste autiste, qui rendra hommage à Maurane. Comme chaque année, toute la RTBF a également mis la main à la pâte. Des visages bien connus de Reyers n’ont pas hésité à accepter des défis décalés. Si certains pousseront la chansonnette, d’autres effectueront des challenges plus musclés ou accueilleront des témoignages émouvants (Cap 48 ne serait pas Cap 48 sans une dose d’émotion). La soirée éclairera également les spectateurs sur le quotidien de personnes vivant avec un handicap, grâce à une série de reportages “ en immersion ”. Enfin, ceux qui cherchent encore une bonne raison de faire un don seront convaincus par l’équipe du Grand Cactus, qui assurera la permanence, depuis le call center où les bénévoles recevront les dons. On vous vend du rêve. Ou pas, en fonction de vos intérêts télévisés. L’important, au final, est moins de regarder l’émission que de faire un don. Chaque participation, aussi minime soit-elle, compte. Pensez-y !

Sur le même sujet
Plus d'actualité