Predire les crimes, la police est vraiment partout

La police prédictive n’est plus un outil de science-fiction. La Belgique veut d’ailleurs s’en doter.

predirecrime_arte

On ne va pas particulièrement faire dans l’originalité en citant d’emblée la technologie mise en évidence et imaginée par Minority Report, le classique de science-fiction de Philip K. Dick. Car si les outils ne sont pas aussi spectaculaires que ceux qui tracent Tom Cruise dans l’adaptation cinéma de Steven Spielberg, le résultat pourrait un jour être le même.

Prédire les crimes avant qu’ils ne se produisent, l’idée est alléchante à première vue. La police en rêve aujourd’hui et pense pouvoir y arriver dans un futur proche. Une prouesse permise par la conjonction d’une négligence généralisée autour de la mise à disposition de nos données personnelles et de l’atmosphère sécuritaire qui règne un peu partout dans le monde.

Deux évolutions qui, lorsqu’elles se croisent, offrent un cocktail explosif de possibilités à un instrument d’autorité qui n’attend que ça. À Londres, Chicago ou Munich, les algorithmes font déjà (un peu) la loi et établissent des listes de personnes pouvant être mêlées à un futur crime. Mais il est évident qu’une telle technologie pose de nombreuses questions. Éthiques d’abord, car acceptera-t-on qu’un logiciel décide du tri des criminels de demain? Des questions autour de son efficacité ensuite. On verra en effet dans le documentaire de ce soir que si elle n’en est qu’à ses balbutiements, la police prédictive a déjà fait ses premières victimes et compte quelques bavures. Certains ont été accusés d’un crime qu’ils n’allaient pas commettre (rendons nous compte de l’absurdité de cette phrase). Ils témoignent face caméra et leurs récits sont glaçants.

Un documentaire qu’il faudrait peut-être présenter aux responsables de notre police qui ont, à la fin de l’été, décidé de mettre sur pied une division prédictive en Belgique. Un risque, selon certains, de voir le profilage ethnique, déjà bien présent chez nous selon Amnesty, s’accentuer encore davantage.

Sur le même sujet
Plus d'actualité