Plus belle la vie, contre vents et marées

Le Mistral ne jouera pas perdant. Plus belle la vie résiste et démarre bientôt sa saison 15.

plus_belle_la_vie_belga

Cette rentrée 2018 allait être compliquée, on le savait, pour la série-phare de France 3. La concurrence s’est en effet engouffrée sans le créneau du soap réaliste made in France. Plus belle la vie avait autrefois tué ses rivales. Aujourd’hui, elle a formé le public au genre et lui a donné envie d’ailleurs.

Les chiffres sont là. France 3 a beau avoir avancé la diffusion de 10 minutes, le nouveau venu de France 2, Un si grand soleil (20h40), lui a grappillé des fans. En septembre 2017, Plus belle la vie rassemblait 4 millions de fidèles en moyenne. Un an plus tard, à la même période, elle en est à 3,2 millions en direct et 450 000 en replay. Ce qui équivaut à 16,1 % de parts de marché. En face, le thriller romantique attire 3,8 millions de personnes (18 % de parts de marché). Et l’année passée, France 2 n’en était qu’à 11 %. Une partie du public a donc filé sur l’autre chaîne.

Le coup d’estoc est venu d’M6, on ne l’a pas vu venir. Scènes de ménages, la tranche de vie conjugale, a recruté 100 000 personnes en plus et cartonne, à 3,9 millions de fans tous les soirs à 20h25. Ajoutons, évidemment, dans un autre créneau mais sur les mêmes plates-bandes, Demain nous appartient, qui a sans doute comblé le besoin de fiction d’une partie des gens et qui rassemble 3,1 millions de fans d’Ingrid Chauvin.

Panique à bord ? Il semblerait que non. La série mise sur la continuité, l’évolution sans révolution. On remarque que cette saison 15 renforcera l’aspect intergénérationnel, en laissant toujours de la place aux ados. L’expérience a aussi rendu le jeu des acteurs moins convenu qu’ailleurs. Pour l’événement, on constate le retour de personnages disparus, clairement réintroduits pour ramener leurs admirateurs devant le poste. Arnaud Mougin, vous vous souvenez ? Et Charles Frémont, ça vous dit quelque chose ? On arrête là les spoilers.

Sur le même sujet
Plus d'actualité