Take Two : Duo détonant

Nouveau plaisir coupable, Take Two est une série policière comme on aimerait peut-être en voir plus souvent.

Take Two © Prod

Difficile aujourd’hui d’être original dans le genre policier sur le petit écran. On en a fait notre deuil, quand bien même certaines productions ont récemment étonné (The Night of, Hap and Leonard…). Take Two, qui signe ses premiers pas, fait partie de ces bonnes surprises qu’on n’attendait pas. Soyons clairs : le feuilleton co-produit entre autres par France 2 n’a strictement rien d’innovant. Mais son pitch de départ, son aura et la dynamique entre ses deux personnages principaux fonctionnent immédiatement. Dans la pure lignée de Castle – ça tombe bien, Take Two partage les mêmes scénaristes, à savoir Andrew W. Marlowe et Terri Edda Miller – cette série se veut légère, si l’on excepte évidemment les différents cas qui articulent les épisodes.

Au début des intrigues, Sam Swift (Rachel Bilson, Newport Beach), une actrice en quête de rédemption après de nombreuses dérives, demande à suivre de près un détective afin de parfaire son jeu, en vue d’un nouveau rôle. Eddie Valetik (Eddie Cibrian, New York 911), le privé en question, voit d’un mauvais œil l’arrivée de cette véritable tornade à ses côtés. Elle se révélera pourtant très rapidement d’une précieuse aide.

Sexy au possible, le duo laisse à l’évidence entrapercevoir la possibilité d’un rapprochement amoureux. Quand bien même leurs personnalités sont diamétralement opposées… Il n’en faut pas plus au téléspectateur pour être directement happé par ce plaisir coupable parfaitement adapté en cette période automnale. Reste une incertitude : la poursuite de cette fiction au-delà de sa première saison. Déjà diffusé aux États-Unis, ses audiences se sont avérées plutôt discrètes… Sera-t-il sauvé par ses producteurs internationaux ?

Sur le même sujet
Plus d'actualité