Station 19 : Les voisins d’à côté

Les fans de Grey’s anatomy trouveront leur compte avec Station 19, son spin-off.

station_19_doc

Celles et ceux qui ont découvert la série la semaine passée sur RTL-TVI seront d’accord : Station 19, la seconde production dérivée de Grey’s anatomy après Private Practice reprend l’ADN de son aîné, comme l’ambiance ou l’introduction des épisodes par une voix off. Les retardataires peuvent toujours prendre le train en marche sur TF1, la chaîne française diffusant à son tour les premiers chapitres. C’est l’occasion pour eux de faire la connaissance des pompiers héros de cette fiction.

Certes, ils avaient été introduits précédemment dans « la série mère », histoire de tester de leur alchimie. Mais ils prennent là totalement leur essor. Le personnage de Ben Warren (Jason George), compagnon de Miranda Bailey (Chandra Wilson) dans Grey’s anatomy et ici incontournable, permet de faire la liaison entre les deux univers. À ses côtés, l’autre rôle qui porte l’ensemble est celui d’Andy Herrera (Jaina Lee Ortiz, Rosewood). La fille du capitaine de la caserne dont le quotidien va être bouleversé dès les premiers instants par l’annonce d’une très mauvaise nouvelle.

On s’en doute, les intrigues seront rythmées à la fois par les histoires de cœur des protagonistes, leurs rivalités, mais aussi leurs missions. Et il n’est pas exclu qu’ils fassent un détour par l’hôpital de Seattle.

À l’instar des différents chantiers portés par Shonda Rhimes (Grey’s anatomy, Scandal, Murder), Station 19 défend un propos féministe. D’autant plus appuyé ici que les personnages évoluent dans un environnement considéré comme masculin. « Seattle est l’une des villes qui comptent le plus de femmes dans ses casernes, note Stacy McKee, sa créatrice. C’est pour ça que j’ai voulu travailler sur ce projet. » Et c’est un succès : la saison 2 entre en piste dans quelques jours aux USA.

Sur le même sujet
Plus d'actualité