Histoire d’une nation : Des racines et des ailes

France 2 revient sur l’histoire de la France avec ceux qui l’ont rejoint en cours de route.

histoire_nation_fr2

C’est un des événements de la rentrée pour France 2, la série documentaire Histoire d’une nation retrace le parcours de ceux pour qui devenir français n’était pas un hasard. Partant 150 en arrière, le réalisateur Yann Coquart revient sur ce qui a conduit le pays à compter dans ses rangs plus d’un quart de ressortissants dont les racines se trouvent à l’extérieur des frontières hexagonales.

Depuis la IIIe République et sa volonté de bâtir une véritable nation, la France accueille des vagues toujours plus importantes de migration, allant régulièrement chercher sa main d’œuvre à l’étranger ou faisant figure de terre de refuge assumant son statut de pays des Droits de l’homme. Les lois sur la nationalité ont évolué au fur et à mesure que leurs parents, grands-parents ou arrière-grands-parents ont commencé une nouvelle vie sur le territoire français. De tout temps, l’idée de l’immigration a fait débat, divisant autant qu’elle peut unir. Notre société contemporaine n’y déroge pas.

En posant un regard global sur les nombreuses histoires qui entourent chaque vague migratoire, le projet veut analyser l’engagement de la France envers ses nouveaux compatriotes et la tenue de ses promesses. Chaque migration est racontée au présent, par ceux qui ont hérité des luttes de leurs ancêtres. On y croise des têtes connues (Camélia Jordana, Michel Cymes, Youri Djorkaeff…) et des quidams.

En filigrane, c’est l’histoire européenne qui transparaît des films, car la situation de la France n’est que le reflet emblématique d’une situation qui la dépasse. Les enjeux ont largement évolué depuis la IIIe République, mais ils ont été, et sont toujours, universels. Comme la déclaration des Droits de l’homme.

Sur le même sujet
Plus d'actualité