69 minutes sans chichis : encore plus de surprises

Joëlle Scoriels entame avec entrain une nouvelle saison de 69 minutes sans chichis.

sans_chichis_rtbf

La rentrée est généralement l’occasion de proposer quelques nouveautés dans une émission. Tradition à laquelle a été obligé de céder 69 minutes sans chichis. L’émission sera désormais diffusée le mercredi, la case du jeudi étant monopolisée par les matchs de l’Europa League. Rencontre avec Joëlle Scoriels qui promet, entre autres, plus de surprises.

Que pouvez-vous nous dire sur les invités?

Joëlle Scoriels – Pas grand-chose, on aime garder la surprise (rire). Je peux vous dire qu’on a déjà booké six invités dont nous sommes ravis. Et que le premier à passer sera Agustín Galiana.

Ce n’est pas le nom le plus populaire du petit écran. Pourquoi ce choix?

Son nom ne parle peut-être pas à tout le monde, mais son visage beaucoup plus. C’est un des acteurs principaux de Clem et le dernier gagnant de Danse avec les stars. C’est quelqu’un de très intéressant, aux multiples facettes. De plus, il a une personnalité pétillante et enthousiaste. Ça sera certainement une première ébouriffante!

Après près de dix ans de Sans chichis puis de 69, n’êtes-vous pas lassée?

Pas du tout, je pense que les spectateurs seront lassés avant moi (rire). Sérieusement, tant qu’il y aura de chouettes invités, on aura des émissions intéressantes et uniques. C’est un vivier inépuisable.

Vous avez d’autres projets ?

Oui ! Cet été, je me suis remise au dessin. J’avais fait deux ans à La Cambre il y a une dizaine d’années. J’ai redécouvert cette passion. J’expose avec six autres artistes – bien que je ne me considère pas comme une artiste – à partir du 18 octobre, à Pepinster. Ce sont des portraits à la pierre noire. Je suis vraiment très enthousiaste.

Plus d'actualité