Ils ont échangé mon enfant

Une histoire dramatique portéeà l'écran avec une excellente prestation de Julie de Bona.

echange_enfant_rtbf_2

« Quand ils m’ont donné mon bébé, je leur ai fait remarquer qu’elle avait plus de cheveux que précédemment. Au même moment, une autre maman faisait une remarque similaire dans la même clinique. Ils auraient dû savoir”. C’est une histoire incroyable, mais vraie, que nous raconte le téléfilm Ils ont échangé mon enfant, coproduction RTBF. Comme son titre l’évoque, il raconte l’histoire de Sophie Serrano dont le bébé a été échangé à la naissance dans une clinique cannoise. N’ayant pas de doute après la naissance de sa fille, malgré son teint plus mat que ses parents, Sophie commence à se faire accuser d’infidélité dans son petit village. “Je faisais soi-disant assumer à mon mari l’enfant d’un autre. C’était très insultant, très salissant comme reproche”. Le couple fait un test ADN et découvre que Manon, alors âgée de dix ans, n’est pas leur fille. “Quand je l’ai appris, ça m’a encore plus rapprochée de ma maman, témoigne Manon, 23 ans aujourd’hui. J’avais finalement une peur angoissante et dévorante de la perdre.” Car de l’autre côté, une autre famille vit exactement la même histoire. Elles portent conjointement plainte contre la clinique et en ressortent victorieuses en 2015 avec la somme de 2 millions d’euros. Pour mettre en image cette folle histoire, Agnès Obadia a choisi un casting 5 étoiles avec, entre autres, Julie de Bona (Coup de foudre à Noël, Le tueur du lac, Le secret d’Élise – photo), Sonia Rolland (La colle) et Agustín Galiana (Adrian dans la série Clem et ancien partenaire de Candice Pascal dans Danse avec les stars). Le scénario écrit par Solen Roy-Pagenault (créa-trice de Candice Renoir sur France 2) se concentre ici sur la relation entre Sophie et Manon. Bouleversant.

Plus d'actualité