Hôtel romantique: Il suffira d’un cygne

Quand on aime, on a toujours 20 ans. Les 22 célibataires de l’Hôtel romantique le prouvent !

Jean-Michel Zecca, David Antoine et Sophie Pendeville animent Hotel Romantique ©RTL TVI

RTL soigne son ancrage belge à coup d’émissions événements, pour lesquelles la chaîne met les petits plats dans les grands. Voici donc un de ces nouveaux concepts “innovants”. Ici, 11 hommes et femmes de plus de 60 ans sont réunis, avec l’espoir (et la mission) de tomber amoureux le temps d’un tournage. Une sorte d’Amour est dans le pré pour personnes âgées. Les participants du programme partagent d’ailleurs avec les fermiers la difficulté à trouver l’âme sœur et rompre la solitude. En cela, Hôtel romantique nous émeut. Il nous touche, aussi, par la personnalité de ses participants. Vieux sans être adultes, ils partagent un enthousiasme de gamins, des ardeurs adolescentes, une joie de vivre de fiancés.

Loin de l’image du papy sclérosé ou de la mamie confiture, ils jouent le jeu à fond, rigolent dans des chambrées, se draguent éhontément et chahutent Jean-Michel Zecca ou David Antoine. Aux côtés de Sophie Pendeville, les animateurs jouent les docteurs Love et cornaquent les cœurs à prendre sur la carte du Tendre. Durant plusieurs jours, en Suisse, des activités leur ont permis de faire connaissance: karaoké, parapente, vélo, de vraies vacances à l’UCPA. Tous les soirs, chacun sélectionnait deux personnes qui lui semblaient à son goût. En cas d’attirance partagée, les tourtereaux s’éclipsaient pour une nuit dans un chalet. Et décidaient, à la fin de la semaine, de partir seul(e)s ou accompagné(e)s.

Sans conteste, le résultat est drôle, charmant, enjoué et truculent. Les présentateurs (photo) s’en donnent à cœur joie. Le tout est sympathique. Mais formaté. La production enchaîne les séquences types: confessions émouvantes, fous rires au grand air, répliques imperti- nentes pour bêtisier. Il est temps de se rajeunir les idées!

Plus d'actualité