Ça bourdonne côté radios

Elles ont fait leur rentrée le 27 août ou reviennent ce 3 septembre. Les radios belges ont elle aussi des tonnes de nouveautés et de projets.

Ça bourdonne côté radios

Côté privé

Nous vous avons déjà parlé de la rentrée de Bel RTL. Contact joue sur la continuité en renforçant encore l’aspect feel good et bonne humeur.

Après le départ d’Olivier Duroy pour VivaCité, NRJ s’appuie sur une matinale flambant neuve, animée par Marco, Frisko et JerM, une bande de potes sur antenne et en dehors, et se réjouit de l’arrivée de Vinz, une personnalité digitale forte qui devrait attirer les jeunes auditeurs de 21h à minuit, avec Nigel et Laura. Autre nouveau venu : le Fugitif, un personnage mystère qui va parcourir le pays. Les auditeurs sont chargés de le trouver, grâce aux indices donnés dans le 6-9, pour gagner 20.000 euros. Et le 10 novembre, aura lieu, à Cannes, la 20e édition des NRJ Music Awards.

Nostalgie, reine des audiences, ne change pas une équipe qui gagne. On retrouvera donc notamment la Nosta Family d’Ingrid Franssen et Bruno Fernandez du lundi au vendredi de 5 à 9h. Une nouveauté en semaine : La sélection Nostalgie, de 19 à 20h, qui marque le retour de Frédéric Herbays à l’antenne, avec des pépites, connues ou non, des années 60 à 2000. Et un retour attendu, celui des Mouches d’or, la remise de prix improbables attribués aux médias.

Toujours online

Les patrons de Chérie et Mint espèrent bien obtenir leur place en FM lors de la concrétisation du nouveau plan de fréquences, début 2019. Au NGroup (Chérie, NRJ, Nostalgie) on justifie cette nécessité par les audiences des radios, la progression du groupe, le respect de toutes les directives (au contraire de DH Radio ou Mint) et une situation d’injustice par rapport aux autres réseaux. A RTL (Mint, Bel, Contact), on s’appuie sur une confiscation injuste il y a 10 ans ans, sur le caractère unique de la programmation de Mint et sur son importante communauté d’auditeurs.

En attendant, Mint salue l’arrivée de Thomas Simonis pour les interviews et celle de Simon Leclerc dans At Work, de 15 à 19h. Chérie, de son côté, ambitionne de devenir une vraie plateforme slow life, et évoque plusieurs nouveautés. La soirée bien-être de 16 à 20h avec Anthony puis Chérie Frenchy avec Alexandra jusqu’à 21h, du lundi au vendredi. Et Les ballades de Chérie le week-end de 19 à 22h avec une programmation Pop Love.

Côté public

On commence par La Première, dont le traditionnel Grand oral est désormais diffusé de 9 à 10h le samedi, avec Jacques Cremers, Béatrice Delvaux et Jean-Pierre Jacqmin. Nouvel horaire aussi pour Eclaireurs, le magazine de Fabienne Vande Meerssche consacré à l’actualité de la recherche, qui passera désormais le samedi de 13 à 14h. Toujours le samedi, de 15 à 16h, une émission scientifique de France Inter : Sur les épaules de Darwin, animée par Jean-Claude Ameisen. Et le dimanche, cette fois, une émission sur l’Europe vue par ceux qui la composent : Foule continentale, animée par Caroline Gillet de 18h15 à 19h.

La Première se fait très multimédias. Avec une séquence sur l’actualité du digital le lundi à 9h20, Actu 4.0 (Damien Van Achter) et, des émissions-débats événementielles. La première aura lieu le 13 septembre au Théâtre royal de Namur avec Jacques Cremers sur le thème « Comment les nouvelles technologies peuvent remettre la Belgique au centre de la carte ? ».

Côté anniversaires, on annonce les 20 ans de Le monde est un villageDidier Mélon fera la fête le 20 octobre au Théâtre 140 -, et les 20 ans de Sacré français, le 26 octobre. Alexandra Vassen persiste et signe les samedi et dimanche de 19 à 20h.

Les prix littéraires se multiplient. Le 13e Prix du premier roman sera remis début 2019 lors de la Foire du livre. Mais le 14 septembre verra la remise du 2e Prix du roman graphique, et la semaine du 3 au 7 octobre suivra le 1er Prix du livre jeunesse.

Ça bouge pas mal sur VivaCité. Nouvel horaire pour C’est vous qui le dites – on retrouvera désormais Cyril de 9h à 10h30. Nouvel animateur pour On n’est pas des pigeons, mené par Benjamin Maréchal de 10h30 à midi. Nouvelle animatrice pour La récré de midi, de 12 à 13h : Sara de Paduwa, prise par son nouveau jeu sur La Une, laisse la place à Fanny Jandrain, qui a invité Kody, Gwenaëlle Dekegeleer et Adrien Devyver à venir s’amuser avec elle. Nouveau présentateur pour Quoi de neuf, confié à Olivier Duroy de 16 à 19h. Nouvelle équipe pour les Enfants de chœur le dimanche de 9h à 10h30. Adrien Devyver y accueillera Walter, Kody, Sarah Grosjean, Freddy Tougaux, Martin Charlier, Farah et Charlotte Dekoker.

Dans un autre genre, L’échappée belge d’Adrien Joveneau se déroulera… en Belgique, du Signal de Botrange à Braine-le-Comte, du 24 au 30 septembre. Et Adrien Devyver, toujours lui, rejoindra en décembre Ophélie Fontana et Sara de Paduwa dans le Cube de Viva for Life à Nivelles.

Vive la musique – et les musiques

Dernière demi-saison de Marc Ysaye sur Classic 21 puisqu’il part en janvier. D’ici là, quelques nouveautés et variations. Olivier Monssens retrouve Radio Caroline le samedi de 12 à 13h. French Connection s’installe, avec Dominique Ragheb, le dimanche de 6 à 7h. Le mardi à 13h45, Jean-Paul Smisman propose la chronique Double Shot, dans Lunch around the Clock: une version originale et une de ses reprises. Delphine Ysaye amène une séquence Ladies in rock dans Thank God it’s Friday, le vendredi de 15 à 19h. Et sur le site, Coach 21 vous propose de retrouver la traduction de titres phares, avec une explication du contexte de l’époque et des anecdotes.

Pure accueille Amélie Zucca, qui présente la Hot List en semaine de 9 à 10h. Ensuite, une seule émission, #POPUP, de 10 à 19h, gérée en tranches de trois heures par Vanessa Klak, Cédric-Jean Busine et Bénédicte Deprez et dans laquelle s’invitent de nombreuses séquences, interviews et chroniques. De 19 à 22h (20h le vendredi), c’est notre journaliste Marie Frankinet qui vous invite à la découverte dans Là où tout commence. Le dimanche, de 20à 22h, une autre nouveauté: What the funk!, avec Selim Khemissi et Junior Goodfellaz.

Côté vidéocasts, mise en ligne le mercredi du mythique 5 heures, de Rudy Léonet et Hugues Dayez d’une part, d’Empreinte digitale, « magazine hyperconnecté » de Xavier Ess, Maya Cham et Céline Dejoie d’autre part. Et le vendredi: le délicieux Pop et snob, de Fanny Guéret, Sébastien Ministru et Didier Vervaeren.

Reste Musiq’3, qui prend de l’ampleur avec sa directrice Laetitia Huberti. Parmi les nouveautés, L’heure de pointe, assurée par Hélène Michel de 16 à 18h en semaine, avec une séquence nouveauté coup de cœur de Nicolas Blanmont. Dans La Dolce Vita, de 18 à 20h, Syviane Hazard compose une atmosphère teintée de jazz, de world music, de folk et bien sûr de classique. Nouveauté aussi le samedi de 12 à 14h, avec le Comptoir classique de Nicolas Blanmont qui fait le tour des nouveautés discographiques, et Farniente, présenté par Fabrice Kada samedi et dimanche de 14 à 16h.

Certaines émissions changent d’animateurs. Désormais, Christine Gyselings présentera Lunch concert (de 13 à 15h en semaine), Brigitte Mahaux Carpe Diem (de 7 à 9h le week-end), Françoise Lecharlier Cocktails classiques (de 19 à 20h le week-end), et Pascal Seys alternera avec Caroline Veyt à la présentation de Couleurs des idées (le samedi de 9 à 10h).

Enfin on annonce déjà deux événements multimédias : une diffusion radio-télé-web de La flûte enchantée, de Mozart, au Théâtre royal de la Monnaie, le 27 septembre, et une semaine hommage à Marc Moulin, avec des émissions de jazz (sur Musiq’3 et La Première), des documentaires sur La Trois et un concert de Philippe Catherine et Stuff, le 13 octobre à Flagey.

Plus d'actualité