Au bord de la crise

La treizième saison d'Esprits criminels revient pour une dernière salve d'épisodes inédits.

esprits_criminels_prod

Les amateurs d’Esprits criminels ont dû s’accrocher pour cette 13e saison. Elle a été distillée au compte-gouttes, sur RTL-TVI. Et ce sont les derniers de ces 22 épisodes que propose la chaîne belge.

Pourquoi un tel morcellement ? D’abord parce que RTL peut se le permettre : le programme ayant un public fidèle, autant choisir stratégiquement les moments de diffusion pour générer de belles audiences (pas pendant la Coupe du Monde ou les grandes vacances, donc). Ensuite parce que la chaîne privée offre les aventures des profilers le plus rapidement possible après les USA. Elle est donc tributaire de leurs “hiatus” (pauses). Enfin, adapter les épisodes en version française prend environ six mois pour une saison d’une vingtaine d’épisodes, et RTL n’attend pas que l’ensemble d’une saison soit doublée pour en diffuser une partie.

Ce soir, les spectateurs retrouveront l’équipe du BAU en mauvaise posture, démantelée par la directrice adjointe Linda Barnes (Kim Rhodes). Mais l’unité continue à collaborer dans le plus grand secret.

Cette fin de saison permettra aussi de s’attarder sur la vie privée de plusieurs des personnages. L’épouse de Matt Simmons (Daniel Henney) et l’une des ex de David Rossi (Joe Mantegna) viendront alimenter les scénarios. Mais c’est surtout Penelope Garcia (Kirsten Vangsness) qui a droit à “son” épisode : la pétillante blonde est confrontée à son douloureux passé.

Les héros d’Esprits criminels prouveront encore qu’ils sont une grande famille, bien ancrée dans le cœur des fans. Ce qui explique pourquoi, malgré des audiences en baisse aux USA (sous les 10 millions de spectateurs de moyenne pour la première fois), la série a obtenu une suite, cependant plus courte que d’accoutumée. Le premier épisode de cette 14e saison sera également le 300e de la série.

Plus d'actualité