The Wall: droit dans le mur

The Wall, le jeu de Christophe Dechavanne, revient en prime. Pour un dernier tour de piste?

wall_tf1

En offrant la possibilité à ses candidats de remporter jusqu’à 1,5 million d’euros (en réalité le gain maximum s’élève précisément à 1.824.995 €), The Wall: Face au mur avait tout pour casser la baraque sur TF1. Las. Rapidement, les audiences hexagonales ont déçu, conférant au rendez-vous une programmation épisodique. La faute sans doute, aussi, à des sommes remportées bien loin de la promesse initiale affichée (le plus important avoisine les 309.000 euros). Après deux salves de diffusion, l’émission présentée par Christophe Dechavanne – dans sa version quotidienne – est absente depuis février 2018. Laissant ainsi planer le doute quant à un éventuel retour.

Pour ne rien arranger, la chaîne décide de « cramer » le second et dernier prime qu’elle avait en stock ce samedi soir. Soit en plein cœur de l’été, alors que moins de téléspectateurs se trouvent devant leur petit écran. (il avait été déprogrammé fin juin pour cause de Coupe du monde). Comble du comble, son animateur déclarait même cet hiver dans On n’est pas couché, « The Wall, c’est fini ! ». La Une française, pour autant, affirmait aux médias locaux ne pas avoir l’intention d’abandonner son impressionnante structure et les fameuses boules lumineuses qui chutent sur sa façade. Tout en précisant que des participants, déjà castés étaient sur liste d’attente. Preuve que le concept n’est peut-être pas mort: à la fin du printemps, le nom de Jean-Luc Reichmann avait été évoqué pour succéder au précédent titulaire. Interrogé, l’intéressé n’a toutefois pas souhaité commenter. Chant du cygne (ou pas!), les aficionados du jeu conçu aux États-Unis auront à cœur de savourer ce prime enregistré l’an passé. Trois tandems de personnalités joueront à cette occasion au profit de la Fondation pour la recherche médicale.

Sur le même sujet
Plus d'actualité