Scènes de ménage

La télé adore les mariages. Au point de forcer un peu des hommes qui n'en veulent pas…

cheri_epouse-moi_tf1

Rien de tel qu’une robe blanche et une pièce montée pour émouvoir les téléspectatrices. C’est en tout cas ce que montrent les chiffres d’audience. Alors, comme d’habitude, les chaînes de télé utilisent le concept jusqu’à la corde (au cou) et imaginent toutes les façons de présenter un parcours nuptial: Quatre mariages pour une lune de miel, Les plus belles mariées, La robe de ma vie et sans doute bientôt Mission mariage (une autre émission de Cristina Cordula qui a démarré il y a quelques semaines sur M6). L’an passé, Mariés au premier regard a innové en proposant d’unir des inconnus. Difficile de faire plus fort. Quoique. TF1 lance ce soir une émission dans laquelle une femme met au pied du mur un amoureux qui refuse l’idée même du mariage… Et qui va devoir choisir entre renoncer à ses principes ou humilier la femme qu’il aime. Youpi!

Chéri, épouse-moi maintenant met en scène des couples heureux. Dans ce premier numéro, il s’agit de Jessica et Teddy, des trentenaires, parents de trois enfants. Il est docker, elle aide-soignante. Elle rêve de porter son nom, il a interdit à ses proches de mentionner le mot mariage. Avec l’aide d’un wedding planner, Jessica va emballer ses préparatifs en quatre jours et en cachette. Et, le jour dit, faire à Teddy sa demande en mariage en blanc. S’il dit oui, ils enchaînent avec la cérémonie. S’il dit non, il va y avoir un sacré malaise. Dans les deux cas, l’émission risque de créer des tensions – notamment au cas où Teddy apprécierait peu qu’on ait violé son célibat. Mais cela, on ne le saura jamais. L’émission, présentée par la très nunuche Karine Ferri, se terminera sûrement par une pluie de pétales de roses et la formule magique “Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants”. Qui se soucie vraiment de ce qui suivra dans la vraie vie?

Sur le même sujet
Plus d'actualité