Professeur psychopathe

Ancien membre de la CIA, le héros d'Instinct aide la police à résoudre des meurtres étranges.

instinct_rtl

Le Dr. Dylan Reinhart, surnommé Professeur psychopathe, est un professeur d’université à la vie bien rangée. Marié avec un charmant barman, ce spécialiste des comportements anormaux est également auteur à succès. Mais l’excentrique personnage – il mange de la pizza avec des couverts – peine à trouver l’inspiration pour son prochain livre. Serait-ce parce que l’ancien officier paramilitaire de la CIA (!) a besoin d’action? Cela tombe bien, le Détective Lizzie Needham, cherche un partenaire: elle a tragiquement perdu son fiancé et collègue. Le duo s’associe pour résoudre des crimes plus étranges les uns que les autres. Vous l’aurez compris, la nouvelle fiction policière Instinct recycle du vu et revu: un consultant original mais brillant, une collaboration peu probable mais extrêmement efficace – d’autant que chacun y trouve de quoi apaiser ses blessures – et des enquêtes improbables.

Il n’y a donc pas grand-chose d’original dans Instinct. Face à cette critique, la CBS – diffuseur américain de la fiction – a trouvé la parade. Instinct est la première série américaine grand public (soit diffusée sur une des grandes chaînes) à mettre en scène un personnage principal gay. Waouw. Pas sûr qu’il faille se féliciter d’avoir attendu 2018 pour proposer un peu de diversité… D’autant que l’adaptation du livre Murder Games, de James Patterson, a d’autres arguments à mettre en avant. Son attrait principal? Le casting. Le très talentueux Alan Cumming (The Good Wife) assure le premier rôle, assisté des sympathiques Bojana Novakovic (Shameless) et Naveen Andrews (Lost). En bonus, Woopi Goldberg apparaît de manière récurrente, en tant qu’agent littéraire du Dr Reinhart. Pour un ensemble divertissant à souhait. Une deuxième saison est d’ailleurs en cours de production.

Plus d'actualité