Un air de Louis la Brocante

Face aux nombreux succès du genre, TF1 se lance dans l'aventure des chasseurs de trésors.

brocanteurs_tf1

Après nous avoir noyés d’émissions culinaires pendant des années, la télévision pourrait bien avoir trouvé un autre genre à presser. La vérité est que la brocante et les ventes aux enchères n’ont rien de nouveau à la télé. Mais la recette semble enfin prendre… en France. Car rappelons qu’il n’y a pas si longtemps Charlotte de Turckheim et France 2 se sont plantés durement avec l’adaptation du programme britannique Vos objets ont une histoire. Peut-être trop romantique quand les concernés cherchent plutôt des liquidités. Ailleurs, en Europe et aux États-Unis, le genre faisait déjà le pain des diffuseurs. Pour les acheteurs ou sauveurs de trésors, c’est adjugé vendu! À l’instar de De l’or dans ma maison (qui revient sur RTL-TVI, dimanche 29 à 18h avec des épisodes inédits), Affaires conclues a su allier le storytelling au besoin de cash de ses participants. Et le succès surprise de l’émission de Sophie Davant a décoincé TF1, qui se lance à son tour dans la partie.

Avec Famille de brocanteurs, le storytelling est là. Il se rapproche davantage de celui raconté dans Pawn Stars, avec la famille de prêteurs sur gages de Las Vegas (que diffuse Discovery Channel). Ici, on suit le clan Chety, une famille de brocanteurs du nord de Paris. Chaque membre tient un rôle bien spécifique dans l’entreprise familiale. Le patriarche, Michel, plus de quarante ans d’expériences dans ce monde de la vente d’antiquités rares et d’objets insolites, est à la tête des affaires. Il y a des fils: Laurent, le fin négociateur et Sébastien, le chercheur de trésors arpentant les routes de France et Navarre, accompagné de Charlène, une chineuse de talent. Enfin, Muriel, l’épouse de Laurent, restaure les objets abimés. Un petit air de Louis la Brocante pour ce programme qui devrait vous hypnotiser…

Plus d'actualité