Le pape de Pi

Rencontre avec un extraterrestre qui donne envie de découvrir le monde des théorèmes.

cedric_villani_arte

Il n’y a qu’Arte pour diffuser, en plein été, la conférence d’un mathématicien. Mais Cédric Villani, qui a obtenu en 2010 la médaille Fields, l’équivalent du prix Nobel dans sa discipline, est un personnage. Sorti tout droit du 18e avec ses cheveux en bandeaux, sa lavallière, sa broche-araignée et son élocution précieuse, il semble fait pour les laboratoires de savant fou ou les bibliothèques harrypotteriennes. Pourtant Villani se révèle très investi dans notre monde. Il s’est lancé en politique et en 2017 il a été élu député pour La République en Marche. Au centre de ses préoccupations: l’Europe, la recherche scientifique, l’intelligence artificielle ou l’enseignement. En particulier celui des maths, dont il voudrait redorer l’image avec une conférence ludique intitulée Mathématique de la chauve-souris. Il y parle du théorème de Pythagore et de Batman, des araignées et de Galilée, de l’effet Doppler et des chauves-souris. Et le fil clair de ses histoires ponctuées d’équations donne brusquement l’impression d’avoir tout compris. Essayez, ça fait un bien fou.

Plus d'actualité