Ces braves Belges

De tout temps, les Français ont aimé se moquer de nous. Et si la tendance avait changé?

adore_kroll_rtbf

À la fin des années 70, Coluche semble consacrer un sport national, en France, celui des “blagues belges”. Les habitants de l’Hexagone ont toujours adoré charrier leurs voisins. Mais le phénomène s’intensifie, et ça agace. Heureusement, ces dernières années, la tendance s’est inversée. La belgitude est devenue “cool”. Le documentaire de ce soir, diffusé pour la première fois en clair, s’interroge sur le rapport des Français avec leurs “amis belges”. Le reportage fait intervenir quelques visages bien connus (Myriam Leroy, Charlie Dupont, Alex Vizorek…) et s’interroge surtout sur l’évolution de ce dédain et sur ses causes. Les Français auraient souffert de leur perte d’influence à l’international et se seraient rassurés en méprisant les Belges. Nous aurions développé un sens de l’autodérision qui a, dans un premier temps, encouragé les moqueries. Aujourd’hui, ce même sens de l’humour décalé justifie notre popularité. Mais cette affection n’est-elle pas teintée de condescendance? Ce n’est pas le traitement de la Coupe du monde par les médias français qui évacuera la question…

Plus d'actualité