Et si le ciel nous tombait sur la tête ?

Que se passerait-il si une météorite menaçait la Terre? Éléments de réponses avec la série Salvation.

salvation_doc

Et si la fin du monde, tel que nous le connaissons, était provoquée par la chute d’une météorite? La probabilité existe, après tout. On a encore en mémoire l’astéroïde tombé en Russie en février 2013, qui avait causé de nombreux dégâts. Si le cinéma américain, dans les années 90, avait déjà largement abordé le sujet (avec des films catastrophes redondants comme Deep Impact ou Armageddon), les séries télévisées l’avaient plus ou moins boudé jusqu’à présent. Mais c’est bien sur ce terrain que Salvation s’aventure dès ce soir sur RTL-TVI. Au cœur de l’intrigue, Liam Cole (Charlie Rowe, Neverland), un étudiant en astrophysique du MIT, et Darius Tanz (Santiago Cabrera, Heroes), un milliardaire, pionnier des nouvelles technologies, découvrent qu’un “tueur de planètes” s’écrasera sur Terre dans 186 jours…

On vous le donne en mille, l’objet céleste en question percutera les États-Unis, sinon ça ne serait pas drôle. Dans l’urgence, les voilà qui vont chercher à avertir les autorités, mais aussi tenter d’éviter le pire. Seront-ils pris au sérieux? Parviendront-ils à trouver une solution viable en peu de temps? Rien n’est certain. Au-delà du fait que le pitch de départ n’est pas forcément crédible (si nous devions vivre une pareille menace, nous le saurions des décennies avant!), le pilote peine à créer une tension. La menace est là, et pourtant, il manque une touche de stress qui aurait été la bienvenue pour convaincre et emballer l’ensemble. Si l’épisode explique clairement les enjeux de ce feuilleton fantastique de 2017, heureusement, quelques surprises arriveront par la suite pour ajouter une pincée de sel non négligeable. Mais qu’on se le dise: tout ne sera pas résolu dans cette première salve, puisqu’une suite, dont la diffusion vient tout juste d’être entamée outre-Atlantique, a été mise en boîte.

Sur le même sujet
Plus d'actualité