Cathédrales : toujours plus haut

À la seule force des bras, les bâtisseurs du Moyen Âge ont projeté leurs églises vers le ciel.

belgaimage2-32691232-full

À la seule force des bras, les bâtisseurs du Moyen Âge ont projeté leurs églises vers le ciel.

On a toujours du mal à réaliser que les cathédrales ciselées qui défient les siècles ont été construites “à la main”, avec des outils rudimentaires, et dessinées par des fous qui créaient des techniques révolutionnaires. Leurs moteurs: les métiers de la pierre et la foi. Car au Moyen Âge si le roi a tout pouvoir sur ses sujets, le pape fait et défait les rois, et l’Église règle la vie de tous. Depuis les évêchés, mais surtout les abbayes, puissantes et prospères. Peu à peu, alors que les villes se multiplient et s’agrandissent, ce sont les églises et cathédrales citadines qui s’imposent comme le symbole du pouvoir religieux, mais aussi un signe extérieur de richesse, monétaire et artistique. La hauteur des tours, la qualité des sculptures, la quantité de vitraux sont autant de records à battre. De cette frénésie monumentale qui a parcouru les XIe, XIIe et XIIIe siècles, il nous reste de pures merveilles. Comme la basilique Saint-Denis, à 5 km de Paris, restaurée en 2015.

Elle a été construite sur un champ, dans lequel, au IIIe siècle, une femme aurait enterré le corps décapité de saint Denis, le premier évêque de Lutèce/Paris. Un modeste mausolée va abriter le tombeau, puis une chapelle et une abbaye. En 1130, elle est dirigée par l’abbé Suger, un prélat aux origines modestes, conseiller du roi Louis V, qui entreprend de rénover l’église. Agrandie, dotée d’une rosace (la première), de deux tours, de trois portails, elle marque le premier pas vers l’art gothique. L’abbaye y gagne le pres-tige et la faveur des rois. Beaucoup sont inhumés dans cette cathédrale en perpétuelle transformation. Jusqu’à ce que la révolution la transforme en grenier à grains et éventre les tombeaux royaux. En 1817, Louis XVIII réunira dans un ossuaire les restes des 42 rois, 32 reines et 63 princes récupérés pêle-mêle dans une fosse commune.

Sur le même sujet
Plus d'actualité