Unis pour l’éternité

Un an après sa disparition, Simone Veil entre au Panthéon. Mais pas seule.

simone_antoine_veil_2009_belga

Le Panthéon, au cœur du Quartier latin. Un monument prévu initialement pour être une église dédiée à Sainte-Genviève mais devenu, depuis la Révolution française, un temple laïc et la dernière demeure de celles et ceux qui ont marqué l’histoire: écrivains, scientifiques, politiques… Ce 1er juillet, Simone Veil et son époux (ici en 2009) feront leur entrée dans la crypte aux côtés des 76 autres sépultures, parmi lesquelles seulement quatre femmes.

Un honneur que beaucoup réclamaient pour la femme politique disparue le 30 juin 2017 mais auquel s’est opposée sa famille dans un premier temps. Petite-fille de Simone Veil, Déborah expliquait à ce propos: “Je pense à titre personnel que mes grands-parents n’auraient pas été très heureux d’être séparés après 65 ans de vie commune”. Un message entendu par Emmanuel Macron qui, lors des obsèques nationales de la rescapée de la Shoah, annonce que cette dernière aura les honneurs du Panthéon, accompagnée de son époux, Antoine, décédé en 2013. Il fera son entrée au Panthéon en sa qualité d’époux.

Il s’agit là d’une exception mais pas d’une première. En 1907, le biologiste et homme politique, Marcellin Berthelot avait expressément mentionné dans son testament qu’il ne souhaitait pas être séparé de sa conjointe. Le président de l’époque, Armand Fallières, décida alors que Sophie Berthelot entrerait elle aussi au Panthéon. Elle sera d’ailleurs surnommée l’inconnue du Panthéon. La cérémonie de ce dimanche, au cours de laquelle l’œuvre et le parcours de Simone Veil seront retracés, verra les cercueils déposés au centre du parvis. Le lendemain, après avoir été veillés par la garde républicaine, ils seront inhumés côte à côte dans le caveau de la crypte.

Dans la foulée, France Télévisions (re) diffuse de nombreux documentaires. Un inédit, d’abord: Simone Veil, la bataille pour l’avortement (dimanche 1er 14h45 France 2). Mais surtout des rediffusions de docus ou d’émissions auxquelles a participé Simone Veil. Comme Vivement dimanche Simone Veil (dimanche 1er 16h20 France 2 et Un jour une histoire (dimanche 1er 18h10 France 2) . Et mardi, sur France 3 cette fois: Simone Veil, album de famille, un document présenté pour la première fois la semaine passée (mardi 3 0h40) et Simone Veil, une histoire française (mardi 3 2h30). Préparez les disques durs…

Sur le même sujet
Plus d'actualité