On croise les doigts

À 13h40, la Belgique affronte la Tunisie.
 

tunisie_belga

Les attentes ne sont plus aussi élevées qu’en 2014 et 2016. C’est peut-être une bonne chose. Car après avoir retrouvé le goût des compétitions internationales où ils ont été qualifiés d’outsiders, les Diables Rouges ont débarqué en Russie avec plus de discrétion. Et donc moins de pression. Les cadres de l’équipe (Hazard, Lukaku, De Bruyne) ont pris de la bouteille et savent mieux gérer ce genre de compétition. Quelques jours après avoir affronté le Panama, une formation inconnue, la Belgique joue cette fois contre la Tunisie de Dylan Bronn (photo), le défenseur de Gand, et Anice Badri, l’ancien attaquant de Mouscron. Une rencontre à ne pas louper avant d’affronter le gros morceau de ce groupe G, l’Angleterre.

Sur le même sujet
Plus d'actualité