Un talent au service d’Hitler

riefenthal_arte

Comment considérer une artiste géniale qui a doucement glissé vers le côté obscur pour devenir la réalisatrice officielle du Troisième Reich? C’est, en filigrane, la question que pose le documentaire d’Annette Baumeister ce soir. Connue et reconnue pour ses rôles dans ce que les cinéphiles appellent “des films de montagne” et dont la référence absolue reste Arnold Fanck, Leni Riefenstahl s’est laissée emporter par la fougue d’Adolf Hitler. Multipliant les grandioses films de propagande, elle est finalement devenue, malgré un talent rare devant et derrière la caméra, la pestiférée du cinéma international après la guerre.

Plus d'actualité