Scandales à l’islandaise

Stealla Blomkvist,une femme et une série qui n'ont pas froid aux yeux.

stella_prod

« So tell me, you’re the lawyer girl? » – « No, it’s pronounced Stella Blomkvist ». Jolie punchline de la part d’une héroïne qui n’a pas froid aux yeux. Avocate et femme fatale, Stella (Heida Reed) n’hésite pas à défendre les cas les plus désespérés mais aussi, les plus dangereux. Entre drogue, sexe, pouvoir et corruption, la série islandaise est un bijou visuel et sonore entre jeu de couleurs et bande-son électronique envoûtante. Créé par Óskar Thór Axelsson, le show est inspiré de romans policiers écrits sous le faux nom de Stella Blomkvist. Selon les rumeurs, cet auteur voulant rester anonyme ferait partie du gouvernement islandais.

Plus d'actualité