L’ultime devoir avant la Coupe du monde

Huit jours avant leur entame de Mondial face au Panama, les Belges défient le voisin costaricain…

coupe_du_monde_belga

Histoire de se mettre encore un peu plus dans l’ambiance de la proche Coupe du monde russe, c’est donc, après le Portugal et l’Égypte, un troisième qualifié pour la compétition, le Costa Rica, qui se déplace en Belgique, en guise d’ultime match de préparation. Un voyage bruxellois inédit pour ce petit pays d’Amérique centrale, puisque l’unique match (amical) les ayant opposés aux Diables Rouges avait eu la particularité de se tenir au Japon, peu avant la Coupe du Monde 2002 – victoire des nôtres 1 à 0, grâce à un but de Bart Goor.

Bien plus coriaces sur papier que leurs cousins panaméens, les Costaricains, vingt-cinquièmes au classement planétaire, se targuent pour rappel d’un quart de finale atteint lors du dernier mondial, éliminés – aux tirs aux buts seulement – par les Pays-Bas.

Avec une ossature pratiquement inchangée et une belle campagne de qualification, qui ne l’ont vu perdre qu’à une seule reprise face au Mexique, cette étonnante nation a des atouts pour surprendre à nouveau lors de l’événement, dans un groupe où ils seront versés avec le Brésil, la Serbie et la Suisse. Une équipe dans laquelle on retrouve quelques joueurs intéressants, comme son gardien Keylor Navas, récent vainqueur de la Ligue des Champions avec le Real Madrid, mais aussi de bonnes vieilles connaissances de notre championnat, tels l’ex Brugeois Oscar Duarte ou les deux anciens Gantois Randall Azofeifa et Bryan Ruiz, le capitaine.

Naturellement, une victoire serait idéale pour les hommes de Roberto Martinez, en vue d’arriver avec le plein de confiance en Russie. Où, pour rappel, ils affronteront le Panama (le 18 juin), la Tunisie (le 23) et l’Angleterre (le 28). On peut dès à présent compter les jours…

Sur le même sujet
Plus d'actualité