Après Franklin la tortue, Blinky Bill le koala! 

Blinky Bill, on l’a connu sur France 5 début 2000. Le revoici, en 3D, pour de nouvelles aventures extraordinaires.

blinky_bill_prod

C’était pas mieux avant, se dit-on face au koala casse-cou version 2018. C’est suffisamment rare pour qu’on le signale, on a été séduits par l’esthétique de cette série produite par Studio 100. Dans Blinky Bill, le soleil au zénith frappe les personnages, la terre est rouge, la végétation sombre. Tout cela crée une véritable atmosphère, contrastée et lumineuse. Un peu de beau dans les yeux des enfants, c’est loin d’être un détail. Quant aux histoires, elles tiennent franchement la route! Blinky Bill, boule de poils baroudeuse de 8 ans, n’arrête jamais ses facéties. On se marre quand on pense aux koalas feignasses de Pairi Daiza… Heureusement, sa copine Naia est là pour le tempérer.

On avoue, on a tiqué face au duo d’un autre temps. Fallait-il vraiment que la fille de l’histoire soit bêcheuse, forte en thème, désespérante voix de la sagesse qui ramène le fougueux héros au bercail? Soit. On débriefera les mômes et on excusera le stéréotype à l’aune du message écologique. Tous les jours de la semaine à 18h40, Blinky Bill, à travers ses conseils très “carnets du bourlingueur”, rappelle en effet la beauté de la nature et la nécessité de la préserver. National Geographic Kids diffuse d’ailleurs la série dans sa chaîne destinée à l’Amérique latine. Quant à la chanson du générique, elle est assurée par Nathalie, la présentatrice Studio 100 TV et un nouveau venu, Damien Locqueneux. Ce comédien spécialisé dans la comédie musicale assurera d’ailleurs deux rubriques durant l’été: Le dico des vacances et surtout Vive la récup’, séquence pratique et didactique.

Plus d'actualité