Schtroumpfmania

Un très bel hommage en guise de cadeau pour le soixantième anniversaire des Schtroumpfs.

schtroumpfs_rtbf

eur renommée internationale nous ferait presque oublier que les Schtroumpfs sont belges, et plus particulièrement ardennais si l’on en croit l’elficologue Pierre Dubois. Entre les films hollywoodiens, la célèbre série américaine des années 80, le parc à thème qui leur est dédié à Dubaï et l’image qu’ils prêtent à une mission des Nations Unies, les Schtroumpfs peuvent se targuer d’être un phénomène de société mondial. Objet de passion de collectionneurs du monde entier, les petits personnages bleus font office pour des millions de personnes de retour vers l’innocence. “Leur mode de vie est celui que l’on voudrait tous pouvoir adopter” signale un fanatique s’apprêtant à entrer dans la plus grande foire consacrée aux Schtroumpfs, à Gand. L’une des qualités du film de ce soir est de laisser percevoir cet ahurissant succès international, tout en revenant aux origines de la tribu créée par Peyo. Rappelons que les Schtroumpfs ne servent, au départ, que de personnages secondaires dans les aventures de Johan et Pirlouit. L’auteur comprend rapidement qu’il a mis le doigt sur une pépite et consacrera la suite de sa vie à la mettre en valeur. Peyo finira même un peu dépassé par l’ampleur de sa création.

Agrémenté d’une vingtaine de témoins, belges et internationaux, le documentaire est un exemple de dosage. En 52 minutes, on comprend d’où viennent les Schtroumpfs et où ils vont. Il y avait un risque, en s’attardant sur une telle œuvre, sorte de mythologie moderne, de surinterpréter les volontés de l’auteur. Le documentaire évite consciemment le piège et ne se prive pas le faire dire à ses intervenants, Hugues Dayez et le succulent Gérard Hernandez (la voix du Grand Schtroumpf dans la série) en tête. Il s’agit surtout d’analyser la genèse et le contexte dans lequel sont nés les Schtroumpfs et leurs maisons en champignons. Le film rend joliment hommage à l’un des joyaux de notre culture et nous fait voyager avec beaucoup de poésie à travers l’univers infiniment extensible de nos petits amis bleus, au moment où s’ouvre à Bruxelles l’exposition “La Schtroumpf expérience”.

Sur le même sujet
Plus d'actualité